360 Debris

Le problème:

Près de neuf millions de tonnes de déchets plastiques se déversent chaque année dans l'océan. Ces débris affectent les poissons et la faune, qui s’y enchevêtrent ou suffoquent en les avalant. Ils représentent également une menace supplémentaire à cause du rejet de produits chimiques toxiques provenant de la décomposition des matières plastiques et du danger presque invisible que constituent ce que l'on appelle les « microplastiques ».

Les microplastiques sont de minuscules particules de plastique produites par l'océan lorsqu'il broie de plus gros morceaux de déchets plastiques ou qui y sont directement introduits sous forme de « microbilles », telles que celles utilisées dans les produits de beauté. Les particules microplastiques peuvent être ingérées par les poissons, les oiseaux de mer et les animaux marins filtreurs, comme les mollusques les vers tubicoles ou le zooplancton, tandis qu'ils filtrent l'eau de l'océan pour se nourrir ; ou bien elles peuvent être consommées par des organismes plus petits qui confondent ces minuscules particules avec leur aliment naturel, ce qui peut engendrer des effets toxiques ou les faire mourir de faim.

Les microplastiques mettent aussi en péril nos réserves de nourriture provenant de la mer par le biais de la contamination. Des études ont démontré la faculté du plastique à capter les substances toxiques et les métaux, que l'on retrouve en quantités infimes dans presque toutes les étendues d'eau. Les matières plastiques avec les substances toxiques et les métaux qu'elles absorbent comme une éponge, peuvent pénétrer dans le corps des animaux marins (par ex., le zooplancton) lors de leur consommation. On pense que la concentration de ces contaminants peut augmenter au fur et à mesure de leur progression dans la chaîne alimentaire (un phénomène connu sous le nom de « bioamplification »), du minuscule plancton aux grands poissons prédateurs comme le thon, le saumon ou l'espadon, et qu'ils pourraient finalement atteindre les humains qui consomment des aliments d’origine marine avec un niveau de toxicité encore plus important. Que pouvons-nous faire ?

Que pouvons-nous faire?

Conseil n° 1 : utilisez une paille en papier biodégradable ou buvez directement dans un verre plutôt que d'utiliser une paille en plastique.

Conseil n° 2 : Luttez contre le plastique caché en refusant d'utiliser des produits cosmétiques qui contiennent des microbilles de plastique. Méfiez-vous des produits contenant du polyéthylène et du polypropylène ; si aucune de ces deux substances ne figure dans la liste des ingrédients, le produit est exempt de microbilles !

Conseil n° 3 : Emportez votre propre bouteille d'eau réutilisable plutôt que d'acheter de l'eau en bouteille.

Conseil n° 4 : Choisissez des couverts en métal plutôt qu'en plastique.

Conseil n° 5 : Ne jetez aucun produit contenant du plastique (tels que des cotons-tiges, des produits d'hygiène ou des sparadraps) dans l'évier ou dans les toilettes.

Conseil n° 6 : Choisissez des assiettes biodégradables ou réutilisables plutôt qu'en plastique.

Conseil n° 7 : Utilisez des sacs à provisions réutilisables (de préférence en toile) plutôt que des sacs en plastique jetables.

Conseil n° 8 : Compostez vos déchets organiques pour utiliser moins de sacs-poubelle.

Conseil n° 9 : Réutilisez, recyclez, et optez pour des produits sans emballage lorsque c'est possible (par ex., par le biais de magasins qui vendent au détail).

Vous avez des conseils ? Postez-les sur Twitter en utilisant le hashtag #OurOceanOurHealth.

Ressources utiles en Français : déchets marins:

• La Commission européenne a développé une application mobile appelée Marine LitterWatch, qui s'appuie sur les sciences citoyennes pour renforcer les connaissances européennes sur les déchets marins en vue de soutenir l'élaboration de la politique communautaire. Pour en savoir plus, consultez la page : https://www.eea.europa.eu/fr 
• Pour découvrir d'autres initiatives en matière de lutte contre la pollution marine, rendez-vous sur la page Initiatives océanes : http://www.initiativesoceanes.org/fr/
• Lisez le blog « Zéro déchet » de Béa Johnson pour trouver des conseils sur la manière d'adopter un mode de vie durable : http://zerowastehome.com/#fr

Ressources utiles en Anglais : Déchets marins

•Activités pédagogiques / de sensibilisation et d'éducation : vous voulez sensibiliser vos étudiants, vos amis ou votre famille aux déchets marins ? Vous trouverez des idées d'activités passionnantes, ainsi que de la documentation et des informations téléchargeables sur le répertoire en ligne de Sea Change pour les ressources sur l’éducation à la mer (Ocean Literacy) .Découvrez le guide d’activité en anglais avec des ressources pour organiser votre événement sur le thème du plastique. http://seachangeproject.eu/campaign/ocean-literacy-resources/world-ocean-day-activity-guide

• Jetez un coup d'œil au Guide MARLISCO pour la réduction des déchets marins : http://www.marlisco.eu/best-practice-guide.en.html.
• L'association Clean Coasts a lancé d'excellentes initiatives pour lutter contre la pollution marine, notamment la campagne « Think Before You Flush » (« Réfléchissez avant de tirer la chasse d'eau ») et le programme « 2 Minute Beach Clean » (« 2 minutes pour nettoyer la plage »). Vous trouverez de plus amples informations sur son site Internet : http://cleancoasts.org/.
• Visionnez la vidéo de la BBC qui a permis d'étendre le programme #2minutebeachclean à l'échelle mondiale : http://www.bbc.com/news/magazine-28373761.
• L'association Healthy Seas réunit différentes parties prenantes ayant pour objectif commun de nettoyer les mers et les océans des déchets marins. Pour en savoir plus, cliquez sur le lien suivant : http://healthyseas.org/.
• Lisez le blog « Zéro déchet » de Lauren Singer pour trouver des conseils sur la manière d'adopter un mode de vie durable : http://www.trashisfortossers.com/
• « Take 3 » est une initiative qui invite les citoyens à remporter avec eux trois déchets ramassés sur la plage, dans un cours d'eau, ou... n'importe où : http://www.take3.org.au/.

Ressources utiles en anglais : microplastiques

Sea Change Resources

Resources to help everyone make a SeaChange in their life.

About the Project

Sea Change is an EU H2020 funded project that aims to establish a fundamental “Sea Change” in the way European citizens view their relationship with the sea, by empowering them, as Ocean Literate citizens, to take direct and sustainable action towards a healthy ocean, healthy communities and ultimately a healthy planet.

Find out more

Our Ocean, Our Health

The ocean makes planet Earth a habitable place to live and the marine environment is a source of vital human health benefits.

Find out more

Do you Love the Ocean? Show how much you care,
Take One Action for the Ocean Today

Consortium

The Sea Change consortium consists of 17 partners from nine different countries, coordinated by the Marine Biological Association of the United Kingdom.

This consortium, which comprises nine public research organisations, one SME, five non profit organisations and two higher education institutions, brings together selected experts to collectively provide the knowledge, competence, skills and facilities needed for ensuring a good project development, the achievement of project objectives and the successful delivery of project results.

Contact

  • Phone

    Jon Parr
    Sea Change Coordinator
    +44(0)1752 426479

    Call now
  • Email

    Jon Parr
    Sea Change Coordinator
    jpar@mba.ac.uk

    Send mail
  • Address

    Marine Biological Association
    Citadel Hill,  Plymouth,
    PL1 2PB, United Kingdom

    View map

Connect

Latest updates

Privacy Statement